Savoirs et savoir-être : le duo gagnant de la communication événementielle

S’il y a bien un secteur dans lequel les compétences professionnelles ne suffisent pas, c’est celui de la communication événementielle. Les métiers requièrent d’autres qualités essentielles pour favoriser des relations positives et pérennes avec toutes les parties-prenantes liées à un événement : les soft skills. De nature humaine, sociale, affective, ou encore émotionnelle, ces qualités sont de véritables révélateurs de personnalités et de caractères et les entreprises y attachent une importance grandissante dans leur quête de talents.

En effet, les relations humaines sont omniprésentes dans l’organisation d’un événement avec de nombreux interlocuteurs à coordonner, aux métiers diversifiés, avec chacun des attentes différentes : les clients, les prestataires, les équipes organisatrices, les invités...Il faut savoir s’adapter au sein de cet écosystème, proposer ses expertises avec souplesse.

Etre en mesure de répondre à un appel d’offre ou encore designer la scène d’une conférence requière des compétences professionnelles. Mais être en mesure de faire adhérer le client à un projet en le rassurant sur toutes ses inquiétudes, en répondant à ses exigences, en lui assurant que l’idée créative proposée est adéquate, et lui garantir le cadre de son budget, cela nécessite des qualités relationnelles et sociales.

C’est une situation similaire quand nos équipes organisent un business event : il convient de coordonner le projet dans sa globalité mais aussi et surtout, d’embarquer les équipes pluridisciplinaires, de définir leurs missions et de suivre leur réalisation, en tenant compte des personnalités diverses.

Ce savoir-être s’apprivoisent notamment tout au long de sa carrière professionnelle.

Au sein d’MCI France, nous sommes fiers de dire que cette démarche est engagée depuis toujours. Engagée avec nos clients corporate et associatifs mais également privilégiée dans le cadre de nos actions de soutien à des initiatives à vocation sociale et solidaire. En effet, nous participons à des événements sportifs et caritatifs (Les Papillons Blancs de Paris, Challenge Entreprise La Parisienne…). Ces moments de partage contribuent au développement de certaines qualités : l’empathie, la créativité, l’esprit d’équipe, la force mentale.

Ces qualités émergent également dans le cadre d’activités personnelles.

Il est toujours apprécié qu’un collaborateur soit engagé dans d’autres actions. Par exemple, s’investir au sein d’une association, quelle qu’elle soit, est favorable au développement de certaines qualités humaines et sociales, parfois même émotionnelles : le partage de son temps (savoir s’organiser), l’ouverture aux autres (savoir écouter), la transmission de savoirs (savoir partager). Alors que vous pratiquiez le basket-ball, que vous soyez engagé dans un cercle de lecture pour malvoyants ou que vous dessiniez des paysages de bord de mer, vous devez faire preuve de créativité, de patience, de rigueur, de persévérance.

 

Toutes les compétences humaines, qu’elles soient innées ou développées tout au long de sa vie, sont des atouts professionnels et des satisfactions personnelles. Il faut parfois sortir de sa zone de confort pour qu’elles émergent et les travailler pour les renforcer, mais elles valent le coup : croissance du bien-être personnel, culture d’entreprise renforcée, cohésion d’équipes, tous gagnants !