Les congrès en France : stop ou encore ?

Dès qu’un Congrès s’installe dans une ville, une foule de répercussions positives est assurée pour celle-ci. Si certains habitants peuvent paraitre parfois irrités par la perturbation de leur quotidien engendrée par la tenue de cet événement, c’est pourtant un atout majeur pour eux, en termes de retombées directes, indirectes et induites. Mais qu’est-ce qu’un Congrès ? C’est tout simplement une rencontre professionnelle qui regroupe des centaines, voire des milliers ou dizaines de milliers de personnes, de plusieurs nationalités, autour d'une thématique qui les anime. Les « congressistes » échangent, approfondissent et apportent leurs expertises (la santé, l'économie, le commerce, l'écologie ou un secteur spécifique de l’industrie…). C’est donc le rassemblement d’une communauté et le Congrès a cette particularité d'être souvent annuel, d'envergure internationale, de durer en moyenne 2 ou 3 jours. Soyons clairs : c’est une opportunité évidente pour la destination qui accueille les participants et pour tous les acteurs locaux de tirer profits d’un tel événement. Quand MCI France organise un Congrès International sur la mobilité numérique à Rennes ou un Congrès International sur les maladies rares à Paris, c’est tout un éco-système qui se met en marche et les habitants de la ville ou de la région peuvent s'attendre à d’innombrables répercussions positives majeures. Les chiffres parlent d'eux-mêmes: l'OTCP* a indiqué des retombées économiques à hauteur de 1,19 milliard d’euros pour Paris et sa région en 2015. Cette visibilité pour le territoire est donc une opportunité à saisir ! La communication autour d'un Congrès est souvent internationale du fait de la diversité des nationalités des participants et l’accueil que les habitants feront à cet événement est primordiale. Chaque participant a le pouvoir de donner un coup de projecteur sur la ville ou le pays qui l'a accueilli. Il est en mesure de valoriser les savoirs et savoir-faire de tous les acteurs ayant organisé et animé cet événement. Alors même si une ville peut être en effervescence ou perturbée pendant quelques jours, pensons à tous ceux qui bénéficient des répercutions positives liées à la tenue de tels événements, en matière d'emplois, de recherche et d’amélioration du quotidien de chacun. Et faisons de la France une terre d’accueil pour les congrès ! * Source Office du Tourisme et des Congrès de Paris : Bilan 2015 sur l'activité des Congrès.